Cinéma Galeries

Français
Le Festival International de Film Documentaire Millenium organise une projection au Cinéma Galeries, en partenariat avec L’Echevinat à l’Egalité des Chances , dans le cadre de la semaine de la Femme.
Date & heure: 
09/03/2017 - 19:00
Shilan, une jeune infirmière kurde, travaille bénévolement dans un camp de réfugiés au Kurdistan, en Irak. Lorsqu’elle rencontre une femme qui refuse de manger et d’entrer en contact avec le monde extérieur, Shilan s’obstine à la sauver. Lors de leurs conversations, elle révèle sa propre histoire.
Peter Westerveld, artiste et visionnaire, ne veut plus attendre que les problèmes liés à la terre se résolvent par les institutions. Ayant grandi en Afrique, Peter a été témoin de l’avancée du désert et a consacré sa vie à trouver des solutions à cette érosion continue. Le film suit Peter et l’ONG qui travaille avec lui dans la réalisation de son projet: construire des tranchées qui capturent et gardent l’eau de pluie sous la surface afin de redonner vie à une terre devenue désertique.
Simone, 89 ans, n’a pas peur de l’Autre et refuse le repli sur soi. Sa volonté de faire un geste pour les demandeurs d’asile l’amène à se lier d’amitié avec Nafisa et Mohammad, un couple d’Afghans ayant fui leur pays.
Samantha, une chanteuse malchanceuse, vit seule dans un quartier défavorisé de la Nouvelle Orléans. La journée, elle travaille comme soignante pour personnes âgées. La nuit, elle se transforme en “Princess Shaw”, bricolant des clips a capella sur Youtube qui n’atteignent souvent qu’une poignée de vues. Samantha ne s’imagine pas qu’à l’autre bout du monde, un admirateur secret et talentueux est sur le point l’exposer à des millions d’auditeurs.
Brankica arpente sans relâche le « mur de la mort » sur sa moto, défiant depuis l’enfance la gravité, le temps d’un spectacle. Sa vie est rythmée par les fêtes foraines et l’existence nomade des vendeurs de divertissement et de « rêve » ; un quotidien modeste fait de répétitions. Ses frères sont désormais morts ou ont été blessés et les temps glorieux semblent révolus. Tel le regard d’un enfant ayant grandi, l’excitation a cédé le pas à la peur et à l’urgence de la nécessité. Mladen Kovačević livre un portrait bienveillant et visionnaire d’une aventurière semblant condamnée à jamais à rouler ou à trébucher.
Un musulman dévoué, père de famille, officier de police et fervent serviteur du régime de Moubarak, dévoile la corruption et la violence auxquelles il a participé quotidiennement en tant que policier lors de la révolution égyptienne.
Wild Plants est un voyage exploratoire : le film se glisse dans le quotidien de personnes qui entretiennent une relation particulière, intime avec la nature. Des jardiniers urbains dans un Détroit post-industriel, à l’innovante coopérative agricole « Jardins de Cocagne » à Genève, nous découvrons leurs modes d’existence racontés avec une grande poésie et un rythme apaisant.
Ongles Rouges raconte le trajet singulier que font ensemble 7 femmes. L'une est dehors, les autres sont dedans. L'une face à la mer, les autres en situation d’enfermement. Au fil des ans, de leurs lettres, de leurs rencontres, il est question de gestes quotidiens, de mémoire, de corps intime et de corps social. Ensemble elles évoquent leurs actions journalières, leurs rituels, leurs liens, leur état de femme, de fille, de mère et les marques du temps sur leurs peaux. Au fil du film se tisse un langage commun, une chorégraphie sensible et l'espace d'une vie à venir.
Plus de dix ans après le passage de l’ouragan Katrina, le plus meurtrier de l’histoire des États-Unis, la Nouvelle-Orléans est en reconstruction. En situation d’urgence, la ville devient le laboratoire d’un capitalisme du désastre sans précédent, symbole d’un pays où les écarts n’ont de cesse de se creuser. Nouvelles Orléans, Catastrophe naturelle, reconstruction, environnement.

Pages