Show

Brankica arpente sans relâche le « mur de la mort » sur sa moto, défiant depuis l’enfance la gravité, le temps d’un spectacle. Sa vie est rythmée par les fêtes foraines et l’existence nomade des vendeurs de divertissement et de « rêve » ; un quotidien modeste fait de répétitions. Ses frères sont désormais morts ou ont été blessés et les temps glorieux semblent révolus. Tel le regard d’un enfant ayant grandi, l’excitation a cédé le pas à la peur et à l’urgence de la nécessité. Mladen Kovačević livre un portrait bienveillant et visionnaire d’une aventurière semblant condamnée à jamais à rouler ou à trébucher.