Naples

À 15 ans, il apprennent à tirer, à 20 ans, ce sont des tueurs, et 30 ans, ils ne les atteignent pas souvent. À Naples, ces deux dernières années, une bande d’adolescents se bat à coups de kalachnikovs dans une guerre oubliée qui a compté plus de 60 morts. Ils l’appellent “l'escadron des enfants” : de jeunes rebelles qui ont réussi à imposer une nouvelle loi de la Camorra sur le contrôle du marché de la drogue. Sous les yeux indifférents des institutions, ces jeunes ont échappé à l’obligation scolaire, ont les dents détruites par la drogue et expriment clairement les sentiments et les passions d’une puissance connue que cette partie du pays définit comme “normale”.