A Syrian Love Story

Réalisateur: 
Sean McAllister
Caméra: 
Sean McAllister
Son: 
Sean McAllister
Montage: 
Matt Scholes & Johnny Burke
Production: 
Elhum Shakerifar & Sean McAllister for 10FtFilm
Durée: 
79Min
Année de production: 
2015
Langues du film: 
Langue(s) des sous-titres: 
Date & heure: 
mar, 22/03/2016 -
15:30 - 16:50
ven, 25/03/2016 -
20:00 - 21:20
Lieu: 
Cinéma Galeries et BOZAR
Synopsis: 

Amer et Raghda, amis et amants, se sont rencontrés dans une prison syrienne il y a 15 ans. Quand le réalisateur, Sean McAllister, s'entretient pour la première fois avec eux en 2009, Raghda est à nouveau incarcérée, laissant Amer seul avec leurs trois garçons. Lorsque le Printemps arabe éclate dans la région, le destin de la famille bascule. Filmé sur une période de cinq ans, ce film retrace leur incroyable odyssée vers la liberté politique, leur voyage fait d'espoir, de rêves et de désillusions autour du thème de la révolution, leur pays d'origine et leur couple. Connu pour ses personnages uniques et intimes, le réalisateur non conformiste Sean McAllister (Liberace of Baghdad) a reçu le Grand Prix du jury cette année lors du Sheffield Documentary Festival pour sa "vision bergmanienne de la relation et de l'amour".

Bio du Réalisateur: 

Sean McAllister est un celèbre réalisateur de documentaire déjà reçu un grand nombre de prix. Il est reconnu en Angleterre pour son talent exceptionnel. Ses premiers films comme Working for the Enemy (1997) et Minders (1998), tous deux nominés pour la Royal Television Society Awards, ainsi que ses succès plus récents comme le gagnant du prix du Jury du Sundance Liberace of Baghdad (2004) ou encore Japan: A Story of Love et Hate (2008), inspirent, surprennent et fascinent le public. Ses films représentent, avec intimité et franchise, des personnes du monde entier qui se battent pour survivre. Ces survivants se retrouvent souvent mêlés à la politique ou a des conflits personnels. Ils essayent néanmoins de  donner  du  sens  au  monde  dans  lequel  ils  vivent. Son long métrage The Reluctant Revolutionary (2012) à propos d’un guide yéménite s’est révélé être révolutionnaire. C’est ce film qui a ouvert la compétition du Panorama Dokumente à la 62ème Berlinale.