Le Palmarès du Festival 2018

"Le réalisateur Talal Derki partage l’intimité d’une famille en guerre"
"Muhi - Generally Temporary" et "Almost Heaven" récompensés
Prix du Meilleur film belge pour Blue Orchids
"Où nous mène la croissance exponentielle de la technologie ?"

 

Tous les lauréats de la 10ème édition de Millenium

 

 

Pour la Compétition Internationale :

 

Un film qui surprend avec une cinématographie très forte avec une maturité et la complexité de la narration. Un film qui part de l'intime extrême, de l'amour d'une fille pour sa mère et qui en partant de la petite histoire nous plonge dans la Grande histoire. C'est un film qui nous permet  de découvrir l'histoire d'un pays et les grands changements radicaux qui ont marqué le 20e siècle et qui ont marqué la vie de plusieurs générations.

 

C’est un film où le personnage principal devient lui-même réalisateur et caméraman. Ce qui est remarquable dans le film, c’est qu’il traite du changement climatique depuis une perspective globale jusqu’à une perspective plus individuelle. Comment le changement climatique influence la vie d’une famille, d’une personne, d’une communauté au Kenya, alors que c’est aussi, en général, une menace pour chaque être humain, partout sur la planète.

 

Un film très émouvant et beau qui nous interpelle, qui nous rappelle que autour de nous il y a des gens qui sont des situations critiques qui ont besoin de notre aide pour se relever et retrouver leur espoir et dignité humaine.

 

Pour l'originalité et l'innovation du langage cinématographique. L’équipe du film est principalement composée de jeunes réalisateurs syriens. Nous avons tous trouvé que c’est l’un des films les plus innovants et originaux de la sélection. Il nous a rappelé que le film, c’est avant tout de l’art visuel. Et qu’il est encore possible d’utiliser les méthodes de l’art visuel pour aborder les sujets importants, touchants et sérieux du monde actuel.

 

Nous apprécions le courage du réalisateur pour faire ce film mais aussi le courage des choix narratifs qui évitent la simplicité et la facilité de montrer la violence mécanique et les effets de la guerre auxquels nous sommes habitués, mais au contraire, d'utiliser le pouvoir suggestif de l'image pour faire découvrir la violence intérrieure, la cohabitation de la haine et de l'amour et à quel point l'ignorance peut transformer l'amour d'un père en destruction de ses enfants.

 

 

Pour la Compétition « Cinéma Belge » :

 

  • Prix de la critique du Meilleur Film Belge : Blue Orchids de Johan Grimonprez
  • Prix SCAM du Meilleur Scénario : Rabot de Christina Vandekerckhove
  • Prix du Meilleur Espoir Belge : Saule Marceau de Juliette Achard

 

Pour la Compétition « Travailleurs du Monde » :

 

 

Pour la Compétition « Vision Jeune » :

 

  • Prix Vision Jeune : Valentina de Maximilian Feldmann

 

 

Jury international

 

Jacques Bidou - Producteur, Directeur de JBA Productions et fondateur d'EURODOC

Boris Karadzhev - Réalisateur, scénariste et professeur de cinéma documentaire à Moscou

Leontina Vatamanu - Réalisatrice, scénariste et directrice artistique de OWH Studio à Chisinau

Kim Dong-won - Réalisateur indépendant de documentaires sociaux

Antonio Vigilante - Directeur du Bureau de représentation des Nations Unies à Bruxelles

 

 

Jury de la critique belge

 

Elli Mastorou - Journaliste et critique cinéma indépendante

Nicolas Naizy - Journaliste et critique culturel indépendant

Freddy Sartor - Critique cinéma à Filmmagie

Luc Dellisse - Ecrivain, scénariste et membre du comité belge de la SCAM